Le trench-coat, littéralement traduit par « imperméable », a sa place dans la garde-robe de toute dame, car il s’habille parfaitement et de manière détendue en même temps. L’ancien imperméable des soldats britanniques convient aussi bien pour les excursions, les tours à vélo et les sorties à la campagne que pour les sorties en ville. Il est également très facile à soigner. L’original est de Thomas Burberry. Mais il existe aussi de merveilleuses alternatives, aimeriez-vous en voir quelques exemples ?

Trench-coat : le classique de Burberry

Lorsque les activités sportives sont devenues de plus en plus populaires et que le monde féminin est devenu de plus en plus mobile grâce aux vélos, aux trains, aux voitures et aux paquebots, les manteaux ont remplacé les capes qui étaient courantes auparavant. Le nombre croissant de femmes actives avait également besoin de manteaux pratiques mais élégants. Pendant cette période, certaines formes de base se sont cristallisées et sont restées avec nous jusqu’à aujourd’hui, l’une d’entre elles est le trench-coat. Il était fabriqué en gabardine, un tissu de lin ou de coton imprégné qui est à la fois hydrofuge, léger et habillable. Il a été développé par Thomas Burberry. Au départ, la gabardine était utilisée pour fabriquer des vêtements de sport, de chasse et de plein air, mais Thomas Burberry eut l’idée d’en faire des imperméables, d’abord pour l’armée britannique, puis pour les femmes. Le classique Burberry est né.

Différentes variantes du trench-coat : trench classique, trench court et manteau militaire à la taille. Le trench-coat se caractérise par un large revers pouvant être boutonné jusqu’en haut, des épaulettes, une ceinture et des poches à rabat.

La tranchée est toujours une tendance

Aujourd’hui, le trench-coat n’est plus un imperméable, mais le manteau parfait pour la période de transition. C’est l’un des incontournables de la garde-robe d’une dame, car il n’y a guère d’autre vêtement qui rayonne en même temps un tel mélange de tradition et de sportivité. Les manteaux sont les généralistes de la garde-robe, ils doivent aller avec tout. Le trench-coat classique est donc plongé dans un beige neutre, un noir ou même un bleu foncé et n’est généralement plus en gabardine, mais en popeline ou en pur coton.

N’hésitez pas à chercher des alternatives

 Alors que la plupart des fournisseurs de trenchs envisagent d’utiliser des gaines et des épaulettes, la pèlerine, c’est-à-dire la cape d’épaule implicite sur le dos, est souvent absente. Cependant, une véritable tranchée Burberry est un investissement. Ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas se le permettre peuvent trouver un trench-coat d’occasion. Les trench-coats d’Esprit sont également relativement bon marché, mais pas mal du tout. L’entreprise propose en fait quelques manteaux presque chaque saison.