Quand l’hiver approche, il apporte avec lui tous ses bobos : rhumes, maux de gorge, toux, grippes, angines, otites et sinusites. De nombreuses personnes se sont tournées vers l’aromathérapie pour soigner ces différents maux d’hiver. Cette méthode consiste à utiliser l’essence aromatique des plantes pour prévenir et guérir naturellement certaines maladies, accompagner les traitements médicaux ou simplement pour se détendre. A condition de respecter les précautions de base et de choisir les préparations bio, les huiles essentielles peuvent concentrer plusieurs molécules actives qui peuvent adoucir les voies respiratoires, calmer la toux, décongestionner le nez et chasser les bactéries. Cet article sélectionne les huiles essentielles indispensables pour soigner les bobos de l’hiver.

Quelles huiles essentielles pour quels maux ?

Le Ravitsara ou cinnamomum camphora : cet arbre est originaire de Madagascar et est un véritable trésor. Il stimule les défenses immunitaires et le neuro-tonique exceptionnel. L’huile essentielle de ravintsara est excellente pour prévenir des attaques de virus grippaux. Adaptée aux adultes comme aux enfants, elle est conseillée en cas de sinusites, otite, rhume ou autres infections.

L’Eucalyptus : l’Eucalyptus radiata est très adapté aux enfants. Il convient également à la sphère ORL, au rhinopharynx plus particulièrement. L’huile essentielle d’Eucalyptus radié aide à prévenir le nez bouché, la toux grasse et les sinus bloqués. En revanche, l’Eucalyptus globulus est déconseillé aux enfants moins de 6ans à cause du risque de spasme pharyngé.

L’arbre à thé, Tea-tree ou Melaleuca alternifolia : l’huile essentielle d’arbre à thé est un excellent antibactérien et antiviral.

Le niaouli : c’est un antiviral puissant, un antiseptique et un antibactérien sélectif. L’huile essentielle de niaouli est expectorant et lutte contre le rhume.

Le Bois de Rose ou Aniba rosaedora : cette huile essentielle est particulièrement adaptée aux enfants. C’est un très bon anti-infectieux, antiviral et un stimulant immunitaire.

Le citron ou citrus limonum : l’huile essentielle de citron est une grande stimulante (physique, psychologique, immunitaire). C’est aussi un antibactérien, antiviral, antitoxique et antiseptique.

Les huiles essentielles de cannelle écorce, de clou de girofle et de palmarosa sont tous des antibactériens très puissants.

Huiles essentielles : quelques mélanges à utiliser pour l’hiver

En prévention : pour un adulte, versez une goutte d’huile essentielle de niaouli ou ravitsara au creux du poignet. Faites une cure de trois semaines dans le mois ou bien 5 j/ 7. Pour un enfant, diluez dix gouttes d’huile essentielle de niaouli ou de ravitsara et de 2 ml d’huile végétale (par exemple huile de macadamia, de noisettes ou d’amandes douces), puis massez les pieds de l’enfant avec 2 gouttes de ce mélange le matin. Pour une diffusion atmosphérique, vous pouvez mélanger 3 gouttes d’huile essentielle de citron et 1 goutte d’huile essentielle de cannelle écorce et mettre le tout dans votre diffuseur. Diffusez pendant 15 minutes tous les matins et soirs. Et pour fabriquer une solution hydro-alcoolique, mélangez 10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, 10 gouttes d’huile essentielle de ravitsara et 9 ml d’alcool mélangés avec de l’eau. Et quand les premiers signes de froid sont là, vous pouvez préparer pour les enfants un mélange d’huile essentielle de ravitsara (5 gouttes), d’eucalyptus radié (3 gouttes), d’arbre à thé (1 goutte), et d’huile végétale (5 ml). Massez-leur le thorax avec 2 gouttes de ce mélange trois à quatre fois par jour. Pour l’inhalation, mélangez 2 gouttes d’huile essentielle de ravitsara, d’eucalyptus radié et de niaouli dans de l’eau chaude. Du côté des adultes, vous pouvez faire un mélange d’huiles essentielles de ravitsara (5 gouttes), de palmarosa (2 gouttes), de niaouli (5 outtes) de cannelle écorce (1 goutte) et d’huile végétale (2,5 ml). Massez votre thorax avec 3 gouttes de ce mélange trois ou quatre fois par jour. Et pour l’inhalation, mélangez 5 gouttes de ravitsara, d’arbre à thé, d’eucalyptus globuleux et de niaouli dans de l’eau chaude.

Huiles essentielles pour l’hiver : les précautions d’utilisation

Si vous souhaitez obtenir des résultats satisfaisants, vous devez prendre quelques précautions lors de l’utilisation des huiles essentielles. En effet, si elles sont naturelles, elles sont également un mélange harmonieux de molécules chimiques aromatiques (aldéhydes, terpènes, cétones, phénols) et doivent être employées avec beaucoup de précautions. N’utilisez pas d’huile essentielle si vous êtes épileptique, allaitante ou enceinte. L’huile essentielle est également déconseillée aux enfants de moins de trois ans et l’équivalent d’une goutte par jour suffit pour les enfants de 6ans et plus. Le dosage idéal est d’une goutte pour 25 kg de poids. Il ne faut pas utiliser d’huiles essentielles pures sur certaines zones du corps comme les yeux, la bouche, l’anus, le vagin ou le conduit auditif. Il ne faut pas non plus les avaler sans l’avis d’un professionnel comme un médecin, un naturopathe ou un aromathérapeute. Il est également recommandé de toujours tester au creux du coude avant d’utiliser de l’huile essentielle pure. En effet, certaines huiles sont dermo-caustiques et brûlent la peau. L’utilisation d’huiles essentielles pures d’agrumes sur la peau est également déconseillée car elles sont photo-sensibilisantes et peuvent laisser une marque rouge sur votre peau si vous vous exposez au soleil.

Utilisez les huiles essentielles pour assainir l’air

Pour être bien préparé à l’arrivée de l’hiver et des épidémies, il est très important d’assainir l’air dans les pièces de la maison avec des huiles essentielles hiver. Vous pouvez les diffusez à l’aide d’un diffuseur de bonne qualité. Généralement, on opte pour un diffuseur électrique, à froid ou ultrasonique. Il est important que les molécules d’huiles soient bien micronisées afin de rester dans l’air. Vous pouvez acheter des diffuseurs de bonne qualité sur internet. Pour les huiles essentielles à diffuser, optez pour les huiles essentielles à terpènes (épinette, citron, pin sylvestre …) qu’on peut coupler avec des huiles essentielles à alcool terpéniques et oxydes comme l’eucalyptus radié et le ravitsara. Ces dernières sont réputées très actives sur les virus. La quantité d’huile à diffuser dépend du temps de diffusion et de l’appareil. Vous pouvez également utiliser un spray aux huiles essentielles qui peuvent microniser son contenu pour assainir l’air d’une pièce.

Huiles essentielles : où pouvez-vous en trouver ?

Les huiles essentielles sont commercialisées sous plusieurs marques. Vous pouvez les acheter en parapharmacie, en pharmacie ou dans des enseignes bio. Toutefois, il faut noter que les huiles essentielles ne sont pas toutes disponibles en bio. Au cas où vous doutez de leur usage et leurs propriétés, il serait préférable de demander conseil auprès d’un responsable de magasin ou à un pharmacien, notamment pour le premier achat. Le coût des huiles essentielles est très variable. Les plus chères ne sont pas forcément les plus bénéfiques : tout dépend de la plante (si c’est une plante rare ou bien difficile à récolter), des maux à soigner, du procédé de fabrication et de la qualité de l’huile obtenue. Vous pouvez également en acheter en ligne. Cette dernière option offre beaucoup d’avantages. En effet, l’achat en ligne permet de gagner plus de temps. Le marché en ligne a également plus de disponibilité puisque vous pouvez acheter votre produit à tout moment, de jour comme de nuit. Vous pouvez aussi comparer les prix afin de trouver un produit abordable. L’achat sur internet nécessite aussi beaucoup de vigilance pour éviter de se faire arnaquer. Vous devez bien vérifier si le site est sérieux. Consultez les commentaires et les avis des autres clients. le marché en ligne est aussi un marché mondial, par conséquent vous pouvez effectuer vos commandes dans plusieurs endroits du monde.